Vivre en Bolivie : un pays des extrêmes (épisode 5)

Vivre en Bolivie : un pays des extrêmes (épisode 5) 26 people like this

Cécile a pris la décision de partir vivre en Bolivie il y a maintenant presque 20 ans. Ou plus justement, elle avait pris la décision d’y aller pour des raisons universitaires, mais elle n’est jamais vraiment rentrée.
Aujourd’hui, elle affirme ne pas pouvoir retourner en France pour y vivre, et ajoute qu’elle s’y sentirait « très acculturée ». Et je comprends pourquoi. Parmi ceux que j’ai visités, la Bolivie est sans aucun doute le pays d’Amérique du Sud le moins touristique. Certains disent que c’est parce que le pays est enclavé ; avec le Paraguay, il est le seul à ne pas avoir d’accès à la mer, ce qui lui vaut d’ailleurs de sérieuses engueulades avec le Chili, toujours aujourd’hui. Inévitablement, il est plus difficile d’accès que les autres ; son aéroport est en altitude, obligeant ainsi les avions à faire des escales, un Paris-La Paz se transforme donc vite en un voyage de 24h. D’autres disent que les grèves & manifestations font fuir le touriste, qui n’a pas le temps de rester coincé 3 jours quelque part à cause d’un blocage de route. Car pour avoir testé ledit blocage de route qui oblige à quitter le bus en pleine nuit et devoir continuer à pieds jusqu’à la ville, je pense pouvoir affirmer que les grèves et les manifestations en Bolivie, ce n’est pas un mythe.

Quoi qu’il en soit, la Bolivie était LE pays que je ne voulais pas louper, et aujourd’hui je sais pourquoi. C’est un concentré de paysages sublimes, et les boliviens en apparence très froids sont en réalité d’une gentillesse rare et incroyable.
Un énorme coup de coeur, officiel et définitif.

Interview : Cécile R.
Musique : Elize – Shelter // soundcloud.com/elizefr
© Aller Voir Ailleurs Si J’y Suis (Anne Sellès)

Par Anne Sellès, le 24 juin 2013 (mise-à-jour le 30/03/14)

7 Comments to "Vivre en Bolivie : un pays des extrêmes (épisode 5)"
  • Bonjour,

    Je souhaiterais contacter cette femme pour échanger avec elle. J’ai passé 2 mois et demi en Bolivie parmi les Boliviens et non dans un hôtel 5 *. J’ai pu appréhender la culture, les traditions, le mode de pensée des Boliviens et je suis ressorti grandi de cette fabuleuse expérience. Je songe donc sérieusement à m’y installer.

    En vous remerciant pour votre réponse,

    Aurélien

    Répondre
    • Bonjour Aurélien ! Je vais la contacter pour lui demander « l’autorisation » de te donner son adresse e-mail. Car je ne peux pas donner les adresses comme cela, comme tu dois t’en douter, tu n’es pas le seul à me demander des contacts… Si jamais j’ai une réponse positive, je reviens vers toi ! A bientôt !

      Répondre
    • Salut Aurélien,

      Je suis rentrée fin 2014 de plus de 8 mois de voyage à travers l’Amérique Latine. J’ai beaucoup aimé le mélange de cultures et le dynamisme de la ville de la Paz. Je projette également d’y retourner pour m’y installer.
      Je ne sais pas où tu en es dans ton projet et si tu aurais éventuellement des contacts et infos (logement, visa…etc)?
      Merci en tous cas!
      Marie

      PS : Anne, tu m’avais répondu par mail mais je n’ai pas encore eu de retour.

      Répondre
  • Bonjour,
    j envisage de partir vivre en bolivie,je suis donc preneur de tout les conseils possible

    MERCI

    Répondre
    • Bonjour Rémi. Merci pour ton message. Ta question est assez vaste… Si tu en as des plus précises, je me ferai un plaisir d’essayer de t’aider. Bons préparatifs.

      Répondre
  • Je suis à un tournant de ma vie et mon souhait de jeunesse s’incruste de plus en plus dans mon esprit (jai maintenant 51 ans) : partir m’installer en Bolivie. Mais comment faire pour y gagner ma vie ? Je suis infirmière et n ai jamais exercé un autre métier. D’autre part à part quelques mots je ne parle pas l’Espagnol… merci par avance

    Répondre
    • Bonjour Sylvie. Je ne sais pas comment vous pourriez gagner votre vie autrement qu’en étant infirmière, je ne vous connais pas et ne sait pas quelles sont vos aptitudes. Si vous tenez vraiment à ce projet, mon conseil serait alors de prendre des cours d’espagnol depuis la France, puis, quand vous serez plus à l’aise avec la langue, de partir en voyage en Bolivie afin de voir ce qui serait possible dans votre situation. Cela vous rassurera et vous permettra de prendre le pouls du pays, des habitants, et des possibilités professionnelles sur place. Vous pouvez par ailleurs vous rapprocher de l’Alliance française à La Paz. Bonne chance !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *